Théâtre

Il convient de rappeler qu’il s’agit d’une transmission de la mémoire du génocide des Tutsi par des rescapés de ce génocide eux-mêmes, d’où le nom « Tutsi » qui a été donné à la pièce. C’est une représentation théâtrale sous forme d’échanges libres où les comédiens jouent souvent leurs propres textes en s’autorisant parfois d’improviser et en se mêlant au public.

Les représentations de la pièce « Tutsi » se sont poursuivies tout au long de l’année 2015. Ainsi, 8 représentations ont eu lieu dans l’année 2015 et sont venues s’ajouter aux 5 représentations qui ont eu lieu en 2014, ce qui fait un total de 13 représentations. Une exposition photo a été réalisée par Benjamin Vanderlick sur les 7 rescapés qui interviennent dans la pièce « Tutsi ».

Il est ici important de souligner le rôle que ces représentations ont joué tant pour les rescapés que pour le grand public: d’un côté, plusieurs rescapés ont réussi, grâce à cette forme de témoignage, à s’ouvrir et à partager leur vécu, chacun à sa façon, ce qui fut pour certains rescapés comme une sorte de thérapie de groupe; d’un autre côté, les représentations ont permis de faire connaître les activités de l’association et donc la réalité du génocide des Tutsi. En effet, plusieurs personnes qui ne connaissaient rien du génocide ont été informées et sensibilisées grâce aux représentations. Les représentations ont touché des personnes de tous âges. Les plus jeunes ont été particulièrement attentifs grâce à la proximité d’âge avec les rescapés. Ceux-ci étaient jeunes au moment du génocide, d’où ce lien avec les jeunes qui ont assisté aux représentations.

Les 13 représentations ensemble ont directement touché plus de 2 000 personnes à travers toute la France. Les représentations ont eu un écho international : plusieurs personnes sont venus de Suisse pour y assisté et des personnes de plusieurs pays du monde parlent de la pièce « Tutsi ».